Championnats de France de football gaélique 2019 : merci Vannes !

L’aboutissement de toute une saison. Le tournoi de l’année. Le football gaélique français avait rendez-vous samedi 8 juin à Vannes. L’organisation avait sorti le grand jeu, avec en prime le stade de la Rabine, temple de l’ovalie vannetaise, qui a vu s’affronter les meilleures formations des championnats breton et fédéral. Récit.

Les tribunes sont encore vides lorsque démarre le tournoi de D1 sur le terrain principal de la Rabine. Ce premier match oppose Paris, champion de France en titre, à Nantes, outsider sur le papier. Rennes complète la Poule A. La Poule B quant à elle, est composée de Clermont, Bordeaux A (champion fédéral) et de Liffré A, finaliste l’an passé à Lyon.

Débuts difficiles pour Paris, qui arrache la victoire de deux petits points aux abeilles nantaises. Pendant ce temps, l’entente Liffré B / Mondeville fait un très bon début de tournoi au complexe de Kercado, non loin de là. Comme deux semaines auparavant en fin de tournoi à Nantes, c’est Lorient qui fait les frais de l’envie des liffréens et de ses recrues d’un jour.

En D1, le match suivant oppose les sangliers de la A à Clermont. Un adversaire à la portée des joueurs d’Olivier Kowarski, suppléé pour l’occasion par les cadres de l’effectif liffréen que sont les deux Antoine, Duros et Botrel. La première mi-temps est assez fermée, les jaune et noir devançant les Auvergnats 4-3 à la pause. En deuxième période, les filets tremblent enfin, Liffré s’impose sur un très beau 12 (2-6) à 3 (0-3) !

Les sangliers ont le temps de savourer cette première victoire… Prochain match à 12h20 contre Bordeaux. Un gros morceau en apparence. En attendant leur second et déjà dernier match de poule, les sangliers assistent à la première sensation de la journée : les oies sauvages de Rennes se prennent les pieds dans la ruche ! En manque d’inspiration offensive, les champions de Bretagne font face à un effectif Nantais organisé qui fait bien tourner le ballon et concèdent la défaite 7 (1-4) à 9 (2-3) !

Le match suivant voit Bordeaux s’imposer d’un très courte tête face à Clermont. Un match sans but (9 (0-9 à 8 (0-9)) et seulement un point d’avance, suffisant pour assurer, déjà, un ticket pour les demi-finales. Les Bougnats, par contre, sont éliminés. Ils seront rejoints par Rennes, au match suivant, à nouveau défait par Paris… Les deux formations se disputeront la 5ème place dans l’après-midi.

A Kercado, Liffré B / Mondeville affronte Angers. Il y a deux points d’avance pour les Angevins à la mi-temps. Mais en seconde période, ils prennent le large et s’imposent. La qualification pour les demis se jouera lors de la troisième et dernière rencontre de la Poule A.

C’est l’heure du deuxième match de poule pour la A. Contre Bordeaux, la lutte est âpre et le score est très serré. Des joueurs rapides et quelques grands gabarits mène la vie dure aux sangliers. Comme au premier match, on cherche Guéna – agile et rapide en attaque – avec de longues passes au pied. Mais c’est du coeur du terrain que viendra le tournant de ce match. Alors menés d’un point à 30 secondes de la fin du match, les jaunes et noirs tentent une ultime offensive. Hugo Brument s’empare du ballon et accélère. Sa qualité d’appuis fait le reste, il passe 1, 2, 3 défenseurs et fini sa course dans la surface par une frappe croisée qui vient trouver la lucarne girondine. Fin du match. 10 (1-7) à 8 (1-5). L’équipe exhulte ! Elle vient de se qualifier, la première place du groupe en prime !

Le temps de reprendre quelques forces et déjà les demi-finales commencent. Dans la première aux allures de finale fédérale, Bordeaux vient à bout de Paris et se qualifie pour la finale. Etouffés par deux buts coup sur coup dès l’entame de match, les franciliens n’auront jamais réussi à revenir dans la partie…

En attendant la demi de la A, Liffréens et Mondevillais se retrouvent face à l’entente St Brieuc / Lille. En ligne de mire, une place en demi-finale de D3. Les deux formations se livrent un match disputé, mais c’est une victoire au bout pour Liffré B / Mondeville, et une place en demi ! Bravo les sangliers ! Bravo les léopards !

En D1, c’est l’heure de la revanche du match de Coupe de Bretagne deux semaines plus tôt. Elle oppose les sangliers aux abeilles de Nantes, équipe surprise de ces demis, pour un ticket en finale. Trois matchs cette saison entre les deux formations, pour autant de victoires côté liffréen. Le match est donc à la portée des jaune et noir sur le papier. Mais attention à cette équipe nantaise qui a su montrer de quoi elle était capable durant la saison et les poules. Le match est très compliqué pour Liffré. Manque d’adresse dans les passes, manque de vitesse dans le jeu, manque de réalisme à l’approche des perches nantaises. Un match très frustrant où les sangliers peinent à déployer leur jeu habituel. Les nantais, en face, continuent sur leur bonne lancée matinale. Ils enchainent patiemment les points et défendent bien. Le match se termine sur un goût d’inachevé. 7 (0-7) à 4 (0-4), les jaune et noir s’arrêtent cette année aux portes de la finale… Une victoire méritée pour Nantes au vu du match. Les sangliers félicitent d’ailleurs logiquement leur adversaire lors des traditionnelles poignées de mains à l’issue du coup de sifflet final.

Le tournoi continue, en attendant la finale Bordeaux-Nantes. Rennes vient glaner la 5ème place, 16 (2-10) à 6 (1-3) devant Clermont. Puis vient le match pour la troisième place, revanche de la finale de l’an passé : Paris contre Liffré. Les défenses sont fatiguées, et plusieurs buts sont inscrits en première période. Côté jeu, les sangliers produisent de meilleures choses qu’en demi-finale, combinant bien sur les côtés, mais trop d’interceptions viennent compliquer la tâche. En seconde période, les jaune et noir poussent. Ils reviennent même à un petit point des franciliens à une minute du coup de sifflet final. Tout est encore possible… Malheureusement, un but parisien sur contre-attaque vient doucher les derniers espoirs des coéquipiers de Bruno Durocher. La médaille sera, cette fois, en chocolat…

Après cette fin de tournoi compliquée, les sangliers de la A vont encourager l’entente Liffré B / Mondeville, opposée à Bordeaux B pour les demis de D3. Revenus à la Rabine, sur un terrain très (trop) petit, même à 9 contre 9, l’entame de match est dure pour les bretons. Première action et premier but pour les Girondins, Théo Judéaux – jeune gardien déjà expérimenté – ne peut rien y faire. Sur ce terrain si court qu’un dégagement peut aller d’un but à l’autre, les coéquipiers de Florian BG Charlier tiennent bon. Le match s’achève néanmoins sur une victoire de Bordeaux, 7 (2-1) à 5 (1-2). La B jouera elle aussi la petite finale…

Un peu plus tard dans l’après-midi, c’est grâce à trois buts que Liffré B / Mondeville s’impose dans le match pour la troisième place. Une belle médaille de bronze venue récompenser une saison difficile. Descente en D3 en Championnat de Bretagne, effectif souvent réduit, mais quelle belle fin de saison qui n’aurait pu être possible sans les joueurs de Rennes B, Nantes B / Fougères / Plédran pour la Coupe de Bretagne et de Mondeville pour ces Championnats de France. Merci à eux !

Sur le grand terrain de la Rabine, place aux finales ! Après la victoire de Bordeaux B en D3, Vannes vient s’offrir une superbe victoire à domicile contre Toulouse / Naives (13 à 2). En féminines, Rennes assoit encore un peu plus sa domination sur le football gaélique français. En s’imposant contre Paris en finale, elle réalisent le doublé avec le titre acquis en Championnat régulier, bravo à elles ! La journée s’achève avec la finale de D1 masculine, Bordeaux contre Nantes. Malgré une belle bataille de la part des abeilles – soutenues par de nombreux supporters donc les sangliers au grand complet menés par les ultras Jano, GG, leurs cornes de brume, Lucas et Julien – Bordeaux s’impose, 9 (2-3) à 4 (0-4) score final ! C’est le premier titre de l’histoire du club, après deux années dominées par Paris ! Un doublé Coupe – Championnat pour les Girondins, quelle saison !

La journée se termine. L’occasion de remercier l’organisation parfaite des toucans vannetais, ainsi que tous les supporters, famille, amis, conjoints… Une journée réussie, sous le soleil, dans un beau stade, une superbe publicité pour le football gaélique français !

Enfin merci à Bruno, Tristan, Bobo, Hugo, Julien, Simon, Guénaël, Duros, Bastien, Manni, Rémi, Thomet, Jano, Morvan, Gwen, Théo, Lucas, Payenou, Guillaume, GG, Erick, Cormac, BG, Adrien, Alex, Steeven et Nicolas, qui ont fait vivre ce beau ballon pour l’envoyer le plus souvent possible entre les perches et au fond des filets.

L’équipe A après son tournoi (Photo Louis Camard)

La soirée fut belle elle aussi ! Remise des trophées, ambiance conviviale autour d’un bon repas et frénésie sur la piste de danse. Puis, la France du football gaélique a envahi les rues de la Cité des Vénètes, jusque tard dans la nuit. Le lendemain, on pouvait croiser des Nantais sous l’arche de la Porte St Vincent, des Liffréens déambulant dans les Halles et des Bordelais, face au port, une bière fraiche à la main…