L’aventure irlandaise

Quel voyage pour nos jeunes marcassins et leurs accompagnateurs ! Ce séjour prévu dès le départ des Glen Emmets, venus un an jour pour jour à Liffré a tenu toutes ses promesses. Du samedi 20 au dimanche 28 avril (jusqu’au 30 avril pour trois parents), 16 enfants accompagné par 7 adultes et la famille Hamonic, ont été immergés dans la culture irlandaise, et ont vécu le football gaélique au quotidien.

Remontons une année en arrière. Un groupe d’Irlandais du club de Glen Emmets Tullyallen, à 1 heure nord de Dublin, sont venus découvrir comment se jouait leur sport national en dehors de leur île, au sein de notre club, le temps d’un grand week-end. Immédiatement, le courant est passé entre les enfants mais aussi les parents des deux clubs. Alors banco ! Il fallait absolument aller en Irlande l’année suivante, d’autant plus que ce projet germait dans la tête des dirigeants liffréens depuis un moment.

On pouvait compter sur Séamus O’Hanlon, à l’initiative de cet échange, pour concocter un programme 100% gaélique. Le manager de l’équipe U14 garçons de Glen Emmets et ancien capitaine du County Louth, a joué de ces relations pour nous offrir de beaux moments de football gaélique mais aussi de partage.

Le séjour a démarré tambour battant avec la réception par le club de Glen Emmets, dès notre arrivée le dimanche soir. Celle-ci s’est déroulée avec les traditionnels discours dont le discours en français de Frankie Carolan, le président de Glen Emmets et le premier discours en anglais de Gaëtan, le président du club.

Le lundi, le groupe s’est baladé sur le site de Hill of Slane, situé à proximité de l’hébergement, avant les premières rencontres de l’après-midi. Nos 13 garçons devaient s’entraîner avec les U14 garçons de Glen Emmets, mais très vite l’entraînement s’est transformé en match où irlandais et français étaient répartis dans deux équipes. Quant à nos trois filles, direction Knockbridge à 30 minutes pour participer à l’échauffement des U14 filles de Glen Emmets, avant leur match de championnat. Nous sommes restés regarder ensuite le match pour se rendre compte que le football gaélique est aussi très disputé chez les filles.

Le mardi était organisé les Olympiades des Marcassins sur la plage de Termofeckin. Sous un temps ensoleillé, les enfants ont défié les parents dans diverses épreuves imaginées par Isabelle, et adaptées (parfois mal) par Gaëtan. Un bon moment passé tous ensemble où certains se sont jetés dans l’eau glaciale de la mer d’Irlande.
Le soir, direction Parnell Park à Dublin pour assister à la rencontre du championnat du Leinster U20 entre les comtés de Louth et Dublin. Guidés par Séamus, nous nous sommes placés au milieu des supporters de Louth et derrière son banc des remplaçants. A la surprise générale, Louth remporte la victoire de 4 points dans un match serré jusqu’au bout. Nous avons donc vibré avec les supporters de Louth, à chaque point marqué ou turnover remporté ! Comme il est de tradition en Irlande, à la fin du match, nous avons pu aller sur la pelouse à la rencontre des joueurs.

Le mercredi alliait à la fois le culturel avec la visite de Newgrange et le ludique. Tullyallen et Slane, ou nous étions hébergés se situent dans la vallée de la Boyne, qui un des endroits les plus riches en histoire d’Irlande. Lieu de bataille entre Catholiques et Protestants en 1690, il regorge aussi de site néolithiques dont le plus connu est Newgrange. Nous avons donc visité ce grand tumulus de l’extérieur mais avec une petite galerie à l’intérieur. L’après-midi était consacré à un laser game et une expérience de réalité virtuelle à Navan. Cette activité ludique avait été promise aux jeunes suite aux fonds qu’ils avaient récoltés pendant le mois de décembre.

La journée du jeudi était tournée vers Croke Park à midi et une nouvelle rencontre avec Glen Emmets en fin d’après-midi. Il était donc incontournable de visiter l’antre des sports gaéliques. Le groupe a pu se rendre compte de l’émotion et de l’histoire que suscite ce lieu pour les irlandais. Après une vidéo d’introduction retraçant une journée de finale à Croke Park, nous avons visité les coulisses et presque fouler la pelouse. Après quelques achats dans la boutique et un pique-nique sur place, direction Tullyallen pour le tournoi final.
Nos jeunes ont été répartis par les coachs en deux équipes de niveau. La différence de niveau s’est fait ressentir, entre les irlandais qui jouent au football gaélique 3 fois par semaine et les petits bretons, peu habitués aux matchs. Mais les marcassins n’ont pas démérité car ils ont réussi à se créer de belles occasions. Pour la dernière partie, les deux équipes ont été mélangées pour proposer un jeu plus équilibré.
La journée n’était pas terminée puisque nous étions conviés à la soirée d’adieu au restaurant Dolly’s. Annaëlle et Lino ont été récompensé pour leur performance durant le tournoi, Ewen C pour son attitude lors du tournoi et de la semaine, et son assiduité tout au long de la saison. Cerise sur le gâteau, l’ensemble du groupe liffréen a reçu un sac à dos de la part du club de Glen Emmets.

Enfin, les jours de vendredi, de samedi et voire plus pour certains, n’était pas prévus au programme, tout comme les péripéties qui vont venir.
Le vendredi devait être une journée shopping tranquille, avec les seniors filles de Glen Emmets a aller encourager à Tullyallen mais elle s’est finie à devoir siphonner le mauvais carburant injecté dans l’un des réservoirs du minibus.
Le samedi devait un retour tranquille vers Rosslare avec une surprise pour les enfants qui s’est terminé à trouver un nouveau ferry en catastrophe à Dublin suite à l’annulation de dernière minute de notre ferry. Résultat : le groupe est rentré en tant que piéton vers Cherbourg. Heureusement, nous avons pu compter sur les parents restés sur place pour rapatrier ensuite le groupe vers Liffré. Quant aux trois minibus et leurs chauffeurs, ils ont passé deux jours supplémentaires en Irlande et son arrivés le mardi en France.

Ce que nous retenons de cette semaine riche (en émotions parfois !), c’est tout d’abord l’immersion pour l’ensemble du groupe dans la culture des sports gaéliques (ils ont vu que le football gaélique n’est pas une invention de leur président). Ils ont pu sentir l’importance de ce sport en Irlande. Accompagnateurs comme enfants ont aussi vécu une expérience de groupe qui les a rapprochés et boostés pour la fin de saison.

Pour la suite, l’expérience a été positive pour tous. Toutefois, la préparation d’un tel voyage demande de l’énergie et du temps, sans compter le stress quand il a fallu trouver un nouveau ferry pour rentrer. Mais les opportunités de se retrouver ne manqueront pas : participation à des camps d’été, accueil d’étudiants ou de familles, … que ce soit ici ou de l’autre côté de la mer Celtique.