Championnats de France. D1: Liffré A seulement 4ème. D3: Liffré B champion de France!

La saison 2016-2017 de football gaélique est terminée pour les sangliers. Résultats mitigés aux championnats de France, avec une décevante 4ème place pour l’équipe A en Division 1 mais une superbe victoire de l’équipe B en Division 3. Retour sur une nouvelle belle journée de football gaélique.

Les deux équipes réunies pour célébrer le succès de l’équipe réserve!

Les championnats de France 2017 de football gaélique se déroulaient à Rennes le samedi 3 juin. Malgré plusieurs absences, Liffré est parvenu à réunir suffisament de joueurs pour aligner ses équipes A et B, respectivement en Division 1 et Division 3.

Équipe A – Division 1

Le groupe : Durocher, Carro, Malo, Verger, Thoumelin, Rault, Kersuzan, Le Coz, Labarbe, Charlier, Le Mau, Hickey, Thomet et Botrel. Coach : Kowarski.

Les sangliers terminent premier de leur poule après des victoires contre Nantes et Bordeaux A. Le démarrage fut difficile contre Nantes, avec deux buts encaissés, mais les Liffréens ont finit par l’emporter largement. Dans le second match, les deux équipes ont longtemps fait jeu égal, Bordeaux A prenant même l’avantage au cours de la seconde période. Un point de Carro, sur un tir direct depuis les 45 mètres, a cependant relancé la machine liffréenne qui est parvenue à s’imposer avec la manière.

En demi-finale, Liffré retrouve…Rennes A, qui a terminé second de sa poule derrière Paris A. Dans ce grand classique, Liffré n’a malheureusement pas fait le poids face à une très belle équipe rennaise. Menés au score quasiment tout le match, les sangliers n’ont cependant pas été distancés avant les toutes dernières minutes. Les absences de plusieurs joueurs cadres ont été préjudiciables face à une équipe qui était elle au complet.

Le tournoi n’était cependant pas terminé pour l’équipe A, qui pouvait accrocher une place sur le podium en cas de victoire contre Bordeaux A en petite finale. Déjà vainqueurs de la même opposition en poule, les sangliers sont dominateurs dans le jeu et mènent de 7 points à la mi-temps. Ils se sont malheureusement écroulés en seconde période (0 – 8) et Bordeaux est passé devant à la toute dernière minute. Le manque de fraîcheur, peut-être de motivation ainsi qu’une réorganisation tactique peuvent expliquer cette défaite qui n’aurait pas dû être. Félicitations à Bordeaux pour ce superbe come-back!

La saison reste très réussie pour l’équipe A avec des victoires en championnat de Bretagne et en coupe de Bretagne. Rennes était trop fort ce jour là, et la défaite contre Bordeaux n’en sera que plus enrichissante.

En finale, c’est le favoris parisien qui l’a emporté contre Rennes. Dans ce très beau match, les locaux ont tenu une mi-temps avant de s’incliner devant des Parisiens supérieurs.

Résultats:

  • Poule : Liffré A (5 – 6) 21 – 8 (2 – 2) Nantes
  • Poule : Liffré A (2 – 9) 15 – 5 – (0 – 5) Bordeaux A
  • Demi-finale : Liffré A (2 – 7) 13 – 20 (3 – 11) Rennes A
  • Petite finale : Liffré A (2 – 5) 11 – 12 (1 – 9) Bordeaux A

Classement final :

  1. Paris A
  2. Rennes A
  3. Bordeaux A
  4. Liffré A
  5. Clermont
  6. Nantes

Équipe B – Division 3

Le groupe Liffré B : Savary, Penot, Perennou, Audouin, Le Bourdonnec, Affilé, Danet, Bernier, Sauvée, Edel, Mouzet, Davy, Paquin, Cottineau et Cornée. Coach : Bernier.

À quelques mètres de là, l’équipe réserve évoluait en Division à 3. Opposée à Bordeaux B en ouverture, elle s’est imposée de 6 points au terme d’un match de très bonne qualité. Les sangliers ont ensuite assuré l’essentiel en disposant de Plédran, et terminaient ainsi premier de leur poule.

En demi-finale, Liffré B affronte…Rennes B. Décidemment. Les équipes réserves des deux clubs se sont affrontées deux fois en championnat de Bretagne cette saison, chacune remportant un match. L’équipe A s’est par ailleurs inclinée contre Rennes A. Il s’agit donc d’un match avec beaucoup d’enjeu, et se sont les jaunes et noirs qui se montrent les meilleurs! Les hommes du coach Bernier s’imposent logiquement et accèdent à la finale.

Ils y retrouvent Bordeaux B, pour un remake du premier match de la journée.

Les deux équipes montrent les dents avant la rencontre. C’est chaud!

Cette finale restera longtemps dans les têtes des Liffréens présent ce jour-là, sur le terrain comme sur la touche! Liffré prend les devants, grâce notamment à un superbe but de Savary, et dispose d’une avance confortable à la mi-temps.

Le capitaine Sauvée est en grande forme!

Bernier marque un point!

Cependant, en seconde période Bordeaux se réveille et refait petit à petit son retard. Les sangliers sont épuisés. Et Bordeaux parvient à égaliser dans les dernières secondes… Les joueurs de la A qui assistent à ce match depuis le bord du terrain ont une désagréable impression de déjà-vu, mais continuent d’encourager leurs coéquipiers.

Cette finale se décidera donc au cours de deux prolongations de 5 minutes. On pense les jaunes et noirs battus sur le plan physique, et c’est d’ailleurs Bordeaux qui prend l’avantage. Portés par leur public, les sangliers tiennent pourtant le coup et tout reste possible… Quand soudain, sur l’une des rares attaques Liffréennes, Paquin s’élève dans la surface et propulse le ballon dans les filets adverses. But! Liffré repasse devant, mais il reste encore plusieurs minutes. Pas le temps de douter, les sangliers sont survoltés et inscrivent un nouveau but par l’intermédiaire de Cornée. Cette fois, Bordeaux ne reviendra pas : Liffré B est champion de France de Division 3!

Le héros du jour

Résultats:

  • Poule : Liffré B (2 – 3) 9 – 3 (0 – 3) Bordeaux B
  • Poule : Liffré B (1 – 3) 6 – 3 (0 – 3) Plédran
  • Demi-finale : Liffré B (1 – 6) 9 – 2 (0 – 2) Rennes B
  • Finale : Liffré B (4 – 4) 16 – 12 (1 – 9) Bordeaux B

Classement final :

  1. Liffré B
  2. Bordeaux B
  3. Brest/Pordic
  4. Rennes B
  5. Angers/Lyon
  6. Plédran

En Division 2, c’est Niort qui a emporté le premier trophée de son histoire en dominant Azur. Un résultat qui donne du relief au succès de Liffré B en Division 3, qui sauve l’honneur des équipes masculines bretonnes, au regard des victoires de Paris et Niort dans les autres divisions.

Chez les féminines, c’est sans surprise Rennes qui a survolé la compétition et remporté un quatrième titre consécutif.